Nous connaître

Notre histoire

Depuis 1989, la Fondation Azrieli concrétise la vision philanthropique de David J. Azrieli z”l, en soutenant divers programmes et établissements en Israël et au Canada. Animée par la conviction que l’action philanthropique a une responsabilité et un rôle importants à jouer, la Fondation aide ses bénéficiaires à atteindre leur plein potentiel, en favorisant l’innovation et en stimulant l’évolution de la pensée et des connaissances dans sa quête de solutions pragmatiques et novatrices.

Un engagement philanthropique créatif et effectif depuis plus 30 ans

The Azrieli Foundation

1989

La Fondation Azrieli est créée au Canada par David J. Azrieli qui commence à concevoir et à mettre en œuvre son projet philanthropique au Canada et en Israël.
Partner logos

Les années 1990:

/
Au cours d’une décennie consacrée à appuyer diverses institutions et à soutenir l’excellence dans les domaines de l’éducation juive, de l’enseignement de l’architecture et de la mémoire de l’Holocauste, la Fondation finance des projets à long terme à l’Université Concordia, au Technion – Institut israélien de technologie, à l’Université de Tel Aviv, à l’Université Carleton et à l’Université Yeshiva.

2002

/
Création de l’Institut Azrieli pour l’autonomie par l’éducation, qui a pour mission d’encadrer les élèves à risque et d’encourager la persévérance scolaire. À ce jour, il a desservi près de 70 000 jeunes en Israël.
Holocaust Memoirs

2005

/
Lancement du Programme des mémoires de survivants de l’Holocauste de la Fondation Azrieli. Avec 110 récits de survivants publiés à ce jour, ce programme éducatif novateur a été présenté à 15 000 élèves à travers tout le Canada pour la seule année 2019. Il incite les jeunes participants à mener une réflexion sur l’inclusion et à s’élever contre l’injustice.

2007

/
Mise en place du Programme de bourses Azrieli. Il permet de découvrir et de financer généreusement les plus brillants chercheurs œuvrant dans une multitude de domaines au sein de centres de recherche universitaires en Israël. Il s’agit de créer ainsi un réseau d’experts dans leur secteur privilégiant le travail pluridisciplinaire et coopératif. On compte aujourd’hui 216 chercheurs qui ont été les heureux bénéficiaires d’une bourse.

2010

/
La création de la Fondation Azrieli en Israël.

2012

/
Un nouveau champ d’intervention voit le jour avec pour mission d’impulser la recherche de pointe dans le domaine du développement neurologique. À cet effet, la Fondation lance le Programme Azrieli de recherche en développement neurologique. Avec environ 60 millions de dollars investis à ce jour, la Fondation fait avancer la recherche et améliore la prise en charge des individus atteints de troubles du neuro-développement.

2014

/
Les dons cumulés de la Fondation Azrieli dépassent les 100 millions de dollars.
violin

2015

/
Il est avéré que la musique et les arts sont des supports essentiels pour favoriser le développement créatif, communicatif et humain. À ce titre, la Fondation augmente de manière significative le financement stratégique d’institutions musicales et artistiques et crée les Prix Azrieli de musique.
doctors

2016

/
La Fondation débute son engagement dans le domaine de la recherche scientifique et médicale par le biais d’investissements de plusieurs millions de dollars destinés à soutenir des institutions d’envergure mondiale au Canada et en Israël.

2018

/
Avec des déboursements annuels atteignant 80 millions de dollars, la Fondation est aujourd’hui prête à renouveler ses engagements pour trente ans de plus dans un mécénat de pointe qui se veut novateur, créatif, vecteur de nouveaux savoirs et de retombées positives pour les générations futures.
[avia_codeblock_placeholder uid="0"]

David Azrieli


David Azrieli

David Azrieli z”l était un philanthrope engagé et visionnaire. En 2007, il déclarait : « J’ai eu la chance de pouvoir tirer parti de ce que j’ai appris, acquis et accumulé, de sorte à mettre mes connaissances au service d’autrui. Telle est ma vision : transmettre les fruits de ma carrière dans le bâtiment et la construction afin de créer un héritage pérenne… dans mes deux patries. » Aujourd’hui, la vision de David Azrieli perdure à travers la Fondation Azrieli, une des plus importantes fondations philanthropiques au Canada et en Israël.

Enfance, survie, deuil et espoir

Né en 1922 à Maków-Mazowiecki, en Pologne, David Azrieli est le deuxième des quatre enfants de Sara-Chaya (née Gerwer) et Rafael Hirsch Azrylewicz. En septembre 1939, il échappe à l’occupation nazie de sa ville natale en fuyant vers l’est de la Pologne, alors occupée par les Soviétiques. Lorsque l’Allemagne envahit à son tour l’Union soviétique et ses territoires occupés en juin 1941, il poursuit sa retraite plus à l’est encore, parvenant toujours à garder une longueur d’avance sur les nazis.

Son périple en Union soviétique le mène à Gomel, Stalingrad, Oulianovsk, Tachkent et Boukhara. C’est dans cette dernière ville qu’il rejoint à l’automne 1942 « l’armée d’Anders », régiment polonais avec lequel il se rend en Iran, puis à Bagdad. Il arrive en Palestine sous mandat britannique à la fin de l’année 1942.

De 1943 à 1946, David Azrieli étudie l’architecture au Technion, l’Institut de technologie d’Israël. En 1946, il apprend que, de toute sa famille, seul un de ses frères a survécu à l’Holocauste. David Azrieli rejoint ensuite les rangs de la 7Brigade durant la Guerre d’indépendance d’Israël de 1948, participant à la bataille de Latroun durant le siège de Jérusalem.

Vers une nouvelle patrie

En 1954, David Azrieli s’installe à Montréal et obtient un baccalauréat en arts de l’Institut Thomas More. Trois ans plus tard, il entame sa carrière dans le design, le développement et la gestion de projets immobiliers, en travaillant sur un modeste chantier de quatre duplex à Montréal.

Au début des années 1960, David Azrieli fonde Canpro Investments Ltd. à Montréal. Il se concentre d’abord sur le développement de grands immeubles résidentiels puis, en 1967, sur la construction de l’Hôtel des Artistes, un bâtiment de 250 chambres qui héberge les musiciens et autres artistes participant à l’Exposition universelle de 1967. À la suite de ce succès, il se lance dans des projets commerciaux à plus grande échelle et conçoit son premier centre commercial en 1969.



« J’ai deux patries. Ma carrière professionnelle a commencé au Canada et elle m’a permis, par la suite, de concrétiser mon rêve, celui de contribuer à mon autre patrie, Israël. »



David Azrieli



Construire une nouvelle vie

Au début des années 1980, David Azrieli décide d’exporter ses expériences en design, en construction et en gestion de projets immobiliers en Israël. En 1985, il ouvre le premier centre commercial couvert à Ramat Gan, le Canion Ayalon, et déclenche une révolution dans les industries de la finance et du commerce de détail du pays. Ce projet sera suivi de nombreuses autres réalisations. En 1998, il laisse une empreinte indélébile sur le paysage urbain de Tel Aviv avec l’inauguration du plus important complexe commercial à usage mixte du Moyen-Orient, le Centre Azrieli, un site emblématique et exceptionnel.

Aujourd’hui, sa créativité se reflète à travers ses designs et ses projets immobiliers qui prennent la forme de tours à bureaux, d’hôtels et de centres commerciaux novateurs au Canada, aux États-Unis et en Israël.

Un héritage pérenne

L’extraordinaire réussite professionnelle de David Azrieli au Canada et en Israël illustre parfaitement l’amour et le dévouement profonds qu’il ressent pour ces deux pays. « J’ai deux patries », déclare-t-il. « Deux endroits que j’aime et où j’ai eu la chance de réaliser mes passions. Ma carrière professionnelle a commencé au Canada et elle m’a permis, par la suite, de concrétiser mon rêve, celui de contribuer à mon autre patrie, Israël. Pour moi, ces deux facettes de ma carrière ont toujours été intimement liées. »

À titre personnel et à travers la Fondation Azrieli (Canada-Israël), David Azrieli soutient avec générosité de nombreuses initiatives dans divers domaines : l’éducation, l’architecture et le design, l’enseignement de l’Holocauste, les troubles du développement neurologique, la recherche scientifique et médicale, ainsi que les arts.

Le mercredi 9 juillet 2014, David Azrieli décède à l’âge de 92 ans. Il était membre de l’Ordre du Canada, de l’Ordre national du Québec et de Ne’eman Yealshal. Encore aujourd’hui, la Fondation Azrieli perdure et continue de diffuser son héritage

Top